Avec mon épouse Dany, nous faisons en toutes saisons de nombreuses randonnées dans les Pyrénées-Orientales, dans l'Aude et l'Ariège.

Nous sommes vraiment des passionnés! L'hiver, lorsqu'il fait beau temps, nous aimons chausser les raquettes et découvrir les grands espaces enneigés.

Outre le côté sportif, les randonnées nous rapprochent de la nature et de la magnificence de notre terre. Elles nous permettent de découvrir l'extraordinaire diversité de la faune et de la flore.

Souvent, elles sont aussi le prétexte à un agréable pique-nique ou à la découverte d'une bonne auberge de montagne. Autre motif parfois, la récolte de fruits sauvages pour les confitures ou bien le prélèvement de petits arbustes, souvent condamnés car au milieu de chemins d'exploitation trop fréquentés, que je tente avec patience de former en bonsaïs. Une autre de mes passions!

Dès que l'occasion se présente, nous partons camper plusieurs jours.

L'été, nous prenons le temps de découvrir d'autres régions:

-En 2001, entre Mérens-les-Vals (Ariège) et Mantet (PO), nous sommes les " conquérants de l'agréable " qui bivouaquons sur les merveilleux sentiers pyrénéens du GR.10.

Les conquérants de l'agréable ou huit jours sur le GR.10 (Mérens-Mantet).

-En 2002, nous partons comme " deux fous vers les puys " d'Auvergne où nous posons notre tente sur le GR.30 et les sentiers de pays.

Des puys pour deux fous ou cinq jours sur des sentiers d'Auvergne.

-En 2003, nous réalisons une grande boucle dans les splendides et verdoyantes combes du Haut-Jura ; occasion unique pour marcher dans les " pas des moines défricheurs " et associer sport et gastronomie.

Dans les pas de moines défricheurs ou 6 jours de randonnées dans le Haut-Jura

-Les années 2004 et 2005 ont été consacrées au célèbre Chemin de Stevenson avec ses " magnifiques paysages en couleurs " et ses " inextricables montagnes bleues ".

Des paysages en couleurs....pour quatre sous ou 6 jours sur le GR.70 Chemin de Stevenson.

Au pays des inextricables montagnes bleues ou les 6 derniers jours sur le GR.70 Chemin de Stevenson.

-Lors de l'été 2006, nous repartons en Auvergne faire le Tour de ses lacs et terminer le GR.30. Sur ce chemin de grande randonnée, nous longeons sans difficulté ces magnifiques lacs qui le bordent tels " des petits cailloux qu'un Petit Poucet " aurait déposé pour éviter que l'on se perde !

Comme les cailloux du Petit Poucet ou 7 jours sur le GR.30 Tour des Lacs d'Auvergne.

-Lors de l'été 2007, Dany est trop handicapée par sa polyarthrite et une arthrose à un genou (elle subira une opération chirurgicale des ligaments croisés quelques mois plus tard) et c'est donc en solitaire que je pars marcher autour du Massif du Coronat (Pyrénées-Orientales). Cette montagne est mondialement connue des botanistes grâce à une petite fleur qui a trouvé cette seule "station" pour exister : l'Alyssum Pyrenaicum ou Alysson des Pyrénées appelée plus communément Alysse. Ce périple de 6 jours me permet de découvrir "des Merveilles au Pays d'Alysse".

Des merveilles au Pays d'Alysse ou le Tour du Coronat en 6 jours

-En avril 2008, je prends ma retraite et je fais l'impasse sur une longue randonnée estivale car en novembre, l'île de La Réunion nous attends. Ce voyage en partie payé par mon employeur pour fêter mon départ restera à jamais gravé dans nos mémoires. 13 jours entre séjour détente et farniente au bord du splendide lagon ou de la piscine de l'hôtel 4 étoiles "Les Villas du Lagon" et le tour de l'île en voiture, nous découvrirons largement toutes les beautés de ce joyau de l'Océan Indien aux multiples facettes. Quelques randonnées pédestres ont, bien sûr, été au programme et un reportage photo sera bientôt visible sur mon site perso.

-En 2009, j'ai des fourmis dans les jambes et le moral dans les chaussettes. Après avoir analysé divers circuits proches de la maison, j'opte pour le Tour du Vallespir que je prévois de faire en août et en 6 jours. Un Tour du Vallespir imaginé en 2002 par Georges Véron et qui a été depuis quelque peu délaissé. Le Conseil Général envisage de le réhabiliter dans les prochaines années mais je n'ai pas envie d'attendre. L'âpreté de cette belle boucle, les "bons" dénivelés et la longueur des étapes vont m'obliger une nouvelle fois à partir à solitaire. Grand bien m'en a pris car ce Tour du Vallespir en 6 jours que je vais terminer égratigné et meurtri va devenir pour moi "Sur les hauteurs d'une vallée âpre".

Sur les hauteurs d'une vallée âpre ou le Tour du Vallespir en 6 jours

A travers mes récits, mon site personnel a pour modestes vocations de faire aimer la marche et de faire découvrir des sentiers très accessibles au plus grand nombre. Mais quelque que soit le niveau de la randonnée, il faut pratiquer le plus souvent possible, bien se préparer, bien s'équiper, s'informer de la météo avant de partir et rester très prudent. L'aventure, que nous avons vécu au Pic des Très Estelles en mai 2004 et dont l'histoire vous est contée sur ce site, est là pour témoigner qu'en montagne, les dangers sont omniprésents et que la nature reste encore très souvent un "milieu sauvage et hostile".

La randonnée doit rester le refuge d'un plaisir et surtout pas devenir le " trois étoiles d'un cauchemar ":

Un cauchemar pour trois étoiles ou l'histoire d'un égarement dans le massif des Très Estelles

Chaque récit, version papier, relié au format A4 avec reluire à ressort spiralé, peut-être acheté au prix unique de 30 euros franco de port et adressé dans la limite du stock disponible - 50% de l'achat sont reversés à l'association en faveur des animaux Les Chats d'Oc de Saint-Estève , les 50% restant étant les frais de création (impression, copies, reluire, fournitures, etc....).

Retour à la page d'acceuil